Ces citations ont changé ma vie

Ces citations ont changé ma vie

Hello à tous !

Aujourd’hui j’ai décidé d’aborder un sujet un peu plus personnel qu’une « simple » lecture. Si certains d’entre vous ont lu mon premier article de présentation, je faisais mention de mon envie de ne pas parler uniquement de livres mais aussi d’idées,  de moments de la vie, en bref de réflexions diverses qui m’intéressent.

J’ai donc décidé de vous parler aujourd’hui de certaines citations qui m’ont beaucoup apporté à différents moment de ma vie.

Je vais donc vous présenter 5 citations qui ont tout changé pour moi, et je vais en rajouter 5 qui sont importantes et motivantes.


1 – Un texte Biblique…

Désolée cette mise en situation va peut-être être un peu longue, mais vous aimez lire n’est-ce pas ?

Pour me remettre dans le bain et vous présenter un peu le contexte de cette première citation, j’étais une jeune fille de 13 ans terrorisée par les autres. Sans entrer dans les détails, c’était clairement maladif. Mais il y a un événement qui a tout empiré. Je me souviens d’un anniversaire pour lequel je m’étais forcée à être présente car je n’étais déjà pas venue au précédent, et pendant lequel j’ai enchaîné crises d’angoisse sur crises d’angoisses et par conséquent en étant en totale incapacité de participer aux activités avec les autres tant la présence de 11 personnes ( oui oui, seulement 11) m’étouffait. Evidemment, ça n’avait pas plu à la personne qui organisait cet anniversaire et à son copain. Ma mère étant venue me chercher en avance tant c’était une souffrance insupportable, j’ai appris plus tard qu’ils avaient dit à mon petit copain de l’époque que j’étais bizarre, qu’il fallait que je change sinon il devrait me quitter, et lui s’était persuadé de ça également. (Pour une jeune fille de 13 ans fragile et en pleine construction, ça fait très mal)

Quelques jours plus tard, alors que je passais une énième fois ma pause cour de récréation au CDI ( seul endroit du collège dans lequel il n’y avait personne). J’ai entendu  des élèves entrer et je me suis donc réfugiée au rayonnage sur les religions là où au moins, j’étais sûre de n’y trouver VRAIMENT personne.

M’ennuyant un peu, j’ai ouvert le premier livre qui me tombait sous la main et j’ai ouvert à une page complètement au hasard, et mon regard s’est figé sur une seule et unique phrase :

« Comprenne qui peut comprendre »

Cette phrase ne va peut-être pas vous heurter comme moi, évidemment, mais comme je vous le disais juste au-dessus, j’étais perçue comme « bizarre », je me sentais exclue, et j’aurais pu m’échiner à tenter d’expliquer ce que je ressentais et pourquoi j’avais peur, personne ne voulait ou ne pouvait comprendre.

Quand j’ai lu cette phrase, qui certes était complètement sortie de son contexte, j’ai eu comme une « révélation », bizarrement, alors que ce n’était pas du tout la portée de cette phrase, je me suis sentie comprise, parce que je comprenais (enfin) que je n’étais pas la seule à être incomprise. (c’est très flou mais j’espère que vous avez l’idée)

Pour finir sur une note plus positive, suite à cet événement j’ai été suivie et Ô miracle je n’ai plus peur. Et cette phrase ne m’a jamais quittée. Elle résonne toujours en moi et à présent je sais que ce n’est pas parce que je ne suis pas comprise de tous que j’ai moins ma place que les autres. 

 


2 – Un amour fou …

Pour cette seconde citation, j’ai de nouveau 13 ans, je suis éperdument amoureuse d’un jeune homme ( celui dans l’histoire juste au-dessus), mais nous avons clairement une relation toxique (je dis ça avec du recul, sur le moment je voyais ça comme « passionnel »).

Je suis extrêmement jalouse parce qu’il ment, je pleure énormément, je deviens complètement folle BREF, la relation nocive par excellence.

Je me souviens de l’incompréhension notamment dans le regard de ma mère, qui s’inquiétait de voir à quel point je pouvais me rendre malade par amour, à quel point je pouvais supporter l’autre et supporter ce que je me faisais subir juste pour une personne.

Et je suis tombée sur cette phrase :

 » J’ai aimé jusqu’à atteindre la folie. Ce que certains appellent la folie, mais ce qui pour moi est la seule façon d’aimer. » 

 Françoise Sagan

Et à l’époque, encore une fois, j’ai trouvé un réconfort incroyable avec cette citation, que je trouve encore aujourd’hui merveilleusement belle mais heureusement pour moi, mes relations ont évoluées et sont bien plus saines ! Alors même si cette phrase ne m’influence plus comme avant, peut-être que certain(e)s d’entre vous souffrent dans leurs relations, et se sentent comme cette phrase le dit : en pleine folie.

Sachez que tout n’est pas une fatalité, et qu’avec des efforts, ou plus radicalement avec quelqu’un d’autre, on peut se sentir parfaitement sain d’esprit !


3 – Une lueur d’espoir ?

Pour cette citation, j’ai 15 ans. Je commence à m’intéresser aux tatouages, comme beaucoup d’ados, et je tombe sur une photo d’un tatouage sur un poignet avec écrit :

 » I Like the Night. Without the dark, we’d never see the stars »

Traduction : J’aime la nuit. Sans l’obscurité nous ne verrions jamais les étoiles.

Et sans me rendre compte, j’avais complètement adhéré à cette citation. Sur le moment je l’ai trouvée magnifique, et je me suis dit que tous les moments de tristesse que je pouvais vivre n’étaient que l’obscurité pour mieux apprécier les moments de joie qui incarneraient les étoiles.

(Anecdote, je ne sais que depuis très récemment que c’est une citation de Stephanie Mayer dans un livre de la saga Twilight)

Et finalement, ce qui semblait n’être qu’une photo sur pinterest est devenu presque un mantra pour moi, que j’ai simplifié en « sans l’obscurité on ne peut pas voir les étoiles », que je me répète souvent dans les moments compliqués, en me disant  » ce que je vis là, ça me permettra de beaucoup plus apprécier ma joie plus tard. »

Relativiser est une étape importante pour travailler sur soi et aller de l’avant, ce n’est pas quelque chose de simple, mais des phrases qui nous touchent peuvent grandement aider, comme une affirmation positive ou un mantra qui nous sert de guide… dans l’obscurité.


4 – L’instant présent !

Citation découverte récemment cette fois, dans une période ou je me posais beaucoup de questions sur moi, sur la vie etc. Et je me questionnais aussi beaucoup sur mon rapport aux réseaux sociaux, que je trouvais omniprésents dans ma vie, et dont je soupçonnais qu’ils étaient la cause de beaucoup de complexes et d’états négatifs que je pouvais ressentir. (Avec du recul la réponse est : Oui c’était ça !)

Donc je décide de me poser pour lire un magazine que j’adore ( je crois que c’était psychologie positive mais j’ai un doute, dans tous les cas, c’est ce genre là).

Et je tombe sur cette citation :

« Soyez là où vous êtes sinon votre vie vous manquera » 

Bouddha

Et là : Le choc.

J’avais là, sous les yeux, l’une des solutions à mon problème. En effet, cette tendance à sortir son téléphone pour aller sur instagram et autre alors que l’on regarde un film avec sa moitié, ou que nous sommes au restaurant, en balade … cette fâcheuse manie qui rendait l’instant présent inexistant et qui, plus tard, engendrerait les « Cette balade était trop courte, je ne l’ai pas vue passer », « je n’ai pas assez profité de lui/elle », « je n’ai pas assez profité de ma vie » et s’accompagnerait de regrets.

Cette réflexion s’est accompagnée d’une lecture dont je vous ai parlé dans un article précédent, « L’art de ralentir », et m’a fait comprendre que si je ne voulais rien regretter au moment où sonnerait la fin pour moi, il fallait impérativement que je me détache de ce qui n’existe pas, de ce qui ne m’apporte rien, pour me concentrer sur ce qui est là, qui me fait du bien, sur l’instant présent.

Après tout, instagram, facebook… ne montrent que des vies incroyables mais, est-ce réel ? Tout le monde est-il parfaitement heureux? Sur les réseaux : oui. Mais dans la réalité c’est autre chose puisque la France est l’un des premiers consommateur d’antidépresseurs.

La méchanceté sous couvert d’anonymat, cette virulence entre inconnus, ces photos retouchées qui peuvent faire croire à n’importe quelle personne qu’elle est imparfaite ce n’est pas ça la réalité.

Evidemment je dépeins un aspect très négatif des réseaux sociaux et il y a du positif (la preuve, je les utilise toujours, mais différemment), en revanche, je pense malgré tout qu’il faut grandement les limiter, se préserver, et profiter de la réalité sans se soucier de ce que des inconnus ont chez eux ou sur eux.

*

Par ailleurs, cette citation contient une autre portée que j’apprécie beaucoup : Celle de ne plus penser au passé, car il est passé et qu’il ne sert à rien de vouloir le changer et par la même occasion de ne pas trop songer au futur, car le futur n’existe pas encore, et nous ne pouvons rien faire pour l’instant. Ce qui est réel : c’est le présent.


5 – La confiance en soi

Encore une phrase très récente.

Ces derniers mois, j’ai fait des choix divers et variés concernant mon avenir professionnel. J’ai pris certaines décisions qui ont pu être remise en doute par mon entourage ou par moi-même parce que c’était risqué (comme reprendre les études qu’on a abandonné à 18 ans mais plusieurs années après).

Puis j’ai décidé que cette décision était ferme, mais non sans une grosse appréhension.

Je suis terrifiée à l’idée d’échouer et pourtant je sais que j’ai les capacités pour faire tout ce que je veux si je m’en donne les moyens (comme chacun de nous).

Et j’ai lu cette citation :

« Vous devez croire en vous, même si vous êtes le seul à le penser. C’est ce qui fera de vous un gagnant. »

Vénus Williams

Et je me suis rappelée que ce qui ferait ou non ma réussite, c’était UNIQUEMENT ma volonté. A moi de choisir de vouloir réussir pour atteindre mes objectifs.

Que risquons-nous nous  lancer ? Au pire, nous revenons à zéro, mais sans regrets, au mieux nous réussissons. Nous sommes tous à la hauteur de nos objectifs, osons ! 

Comme le dit Arnaud de l’entreprise « Je ne suis personne » : « Tu crains le pire au risque de rater le meilleur »


Bonus – 5 phrases inspirantes qui peuvent changer la vie

 

« Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans jamais perdre son enthousiasme. » 

Winston Churchill

*

« Si un problème a un solution, alors il est inutile de s’en inquiéter ; s’il n’en a pas, s’inquiéter n’y changera rien. » 

Proverbe Tibétain

*

« Vivre est ce qu’il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent. C’est tout.

Oscar Wild

*

« L’herbe est toujours plus verte chez les autres… Jusqu’à ce qu’on découvre que c’est du gazon artificiel. »

Jacques Salomé

*

« Ose devenir qui tu es. Ne te tiens pas quitte à bon compte. Il y a d’admirables possibilités en chaque être. Persuade-toi de ta force et de ta jeunesse. Sache te redire sans cesse : Il ne tient qu’à moi. »

André Gide

*

Sur ce, je vous laisse méditer sur ces citations inspirantes, en espérant que vous avez pris du plaisir à lire cet article malgré les longueurs.

Je vous souhaite toute la positivité et le bonheur possible, ainsi que de bonnes lectures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *