Point Lecture (audio) – Plaidoyer pour l’altruisme

Point Lecture (audio) – Plaidoyer pour l’altruisme

Hello à tous !

Pour la seconde fois sur mon Blog je vais vous parler d’un livre audio que je viens tout juste de terminer. (environ 10h d’écoute)

Il s’agit de « Plaidoyer pour l’altruisme, la force de la bienveillance » écrit par Matthieu Ricard.


Résumé :

Abreuvés d’images violentes, confrontés à une société en crise, on n’imagine pas la force de la bienveillance, le pouvoir de transformation positive qu’une véritable attitude altruiste peut avoir sur nos vies au plan individuel et, partant, sur la société tout entière. Moine bouddhiste depuis près de quarante ans, Matthieu Ricard, lui, expérimente les vertus de l’altruisme au quotidien. Au carrefour de la philosophie, de la psychologie, des neurosciences, de l’économie, de l’écologie, Plaidoyer pour l’altruisme est la somme d’années de recherches, de lectures, d’expériences, d’observation et de réflexion.

Avec le sens de la pédagogie qui le caractérise et toujours en s’appuyant sur des exemples très concrets, l’auteur de Plaidoyer pour le bonheur démontre point par point que l’altruisme n’est ni une utopie ni un voeœu pieux, mais une nécessité, voire une urgence, dans notre monde de plus en plus interdépendant à l’heure de la mondialisation. Un essai passionnant, inspiré par un humanisme et une lucidité qui emportent l’adhésion.


Infos du livre :

Ce livre est disponible aux éditions Pocket au prix de 10.80€


Qui est Matthieu Ricard ?

Matthieu Ricard est un moine bouddhiste, photographe et auteur. Il est le fils du philosophe, essayiste et journaliste Jean-François Revel (né Jean-François Ricard) et de la peintre Yahne Le Toumelin.

Il voyage en Inde pour la première fois en 1967, où il rencontre des maîtres spirituels tibétains dont son maître Kangyour Rinpoché. Après sa thèse en génétique cellulaire à l’Institut Pasteur, sous la direction du Pr. François Jacob (Prix Nobel de Médecine), il s’est consacré à l’étude et à la pratique du bouddhisme. Depuis lors, il a vécu en Inde, au Bhoutan et au Népal ; il a étudié avec certains des plus grands maîtres de la tradition bouddhiste tibétaine, dont Kyapjé Kangyour Rinpotché (1897-1975) et Dilgo Khyentsé Rinpotché (1910-1991). Il devient moine en 1979.

Il est l’auteur de plusieurs livres qui incluent : Le moine et le philosophe, un dialogue avec son père ; L’infini dans la paume de la main, dialogue avec l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan ; Plaidoyer pour le bonheur, La citadelle des neiges et L’art de la méditation.

Une vie passée dans l’intimité des maîtres spirituels lui ont permis de saisir à travers son objectif les maîtres, les paysages et les peuples de l’Himalaya. Il est l’auteur de : L’esprit du Tibet, Himalaya bouddhiste, Tibet : Regards de compassion, Un voyage immobile, Moines danseurs du Tibet et Bhoutan : Terre de sérénité. Ses photographies ont été exposées à New York (RMA Museum, Aperture Gallery), à Paris, Perpignan (Visa pour l’image), Winthertur, Stockholm et Hong-Kong.

En 1980, grâce à Dilgo Khyentsé Rinpoché, il rencontre pour la première fois le Dalaï-lama, dont il devient interprète français à partir de 1989. Il est également membre du comité de l’Institut Mind and Life, une organisation qui se consacre à la recherche menée en étroite collaboration entre des scientifiques, des érudits et des méditants bouddhistes.

Matthieu fait don de tous les revenus de ses livres et consacre une grande partie de son temps à quelque quarante projets humanitaires dans les régions himalayennes (cliniques, écoles, orphelinats, maisons de retraite et de soins pour les personnes âgées).

Lorsqu’il ne voyage pas, Matthieu Ricard réside au monastère de Shéchèn, au Népal.


Mon Avis :

Je ne vais pas dire que c’est un coup de cœur, car cela reste un livre de développement personnel qui s’appuie notamment sur la divulgation d’informations qui peuvent parfois être difficiles à entendre ( telle que le fait que ce que peuvent mettre en oeuvre les laboratoires pharmaceutiques pour ne pas forcément nous soigner mais surtout faire du profit) mais c’est un livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à écouter en audio livre, et que je vais me procurer en format papier pour pouvoir le relire.

Je pense que c’est un livre que chacun d’entre-nous devrait avoir lu au moins une fois dans sa vie, et je pense que c’est un livre que je vais relire tous les 10-20 ans.

Il aborde différents aspects de l’altruisme sans dire « il faut être gentil », car cela n’aurait aucun sens, mais finalement nous illustre avec brio presque tous les aspects chaotiques de notre société tout en s’appuyant régulièrement sur d’autres auteurs, économistes, penseurs etc. pour s’exprimer. C’est un livre extrêmement intéressant qui permet de réfléchir sur notre comportement, sur notre société et son fonctionnement, sur notre façon de voir les autres êtres vivants et la nature.

Je ne savais pas forcément à quoi m’attendre en ouvrant ce livre, je connais Matthieu Ricard et c’est pour cela que j’ai passé le pas avec cet ouvrage-ci. Pour le coup, je dois bien avouer que je ne suis pas déçue, voir je suis très surprise de la qualité de son travail, non pas que je doutais de ses capacités, mais je ne pensais pas que tous les chapitres seraient agrémentés de recherches parallèles et très utiles pour la construction du raisonnement présenté. Ce livre a du lui réclamer un travail monstrueux, pour mon plus grand plaisir, car je suis conquise.

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre?

Bonnes lectures à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *